Logo Top Info Alicante

La province concentre le plus grand nombre de clubs d’hôtesses de la Communauté valencienne

clubs d'hôtesses dans la province

Le ministère de la Justice finalise la réforme de la loi sur les spectacles pour sanctionner les maisons closes camouflées en bars ou lieux de divertissement
Néons, affiches sur les façades, publicité explicite, images de femmes à contenu sexuel,… Le Consell a les clubs d’hôtesses dans son viseur. Le ministère de la Justice finalise la réforme de la loi sur les spectacles, qui permettra de sanctionner les lieux où se pratique la prostitution et qui sont camouflés avec des licences pour les établissements d’accueil ou de loisirs.
La province d’Alicante concentre le plus grand nombre de maisons closes de la Communauté valencienne, selon les dernières données fournies par les forces et organismes de sécurité. En 2021, il y avait 74 établissements identifiés comme lieux de prostitution, contre 73 dans la province de Valence et 17 à Castellón.
Si le chiffre a augmenté par rapport à 2020, c’est en 2015 que les clubs d’hôtesses ont atteint leur niveau maximum, avec 91, puis ont progressivement diminué jusqu’à l’année du début de la pandémie.
La N-332 qui traverse la province cache une route d’itinéraire du sexe, alimentée par la voie de communication. Dans la Marina Alta, la route des clubs d’hôtesses sur le versant nord de la région jusqu’à la limite avec la ville valencienne d’Oliva est bien connue. Dans la Vega Baja, les zones industrielles et la région d’Orihuela Costa, où réside une importante population étrangère.
SOURCE : INFORMACION.ES
Pour lire l’article complet en espagnol, cliquez sur ce texte

partagez cet article :

dernières news

Solverwp- WordPress Theme and Plugin

vous soutaitez recevoir notre newsletter

inscrivez-vous ici