Topinfo Alicante

Le web magazine de l’art de vivre à Alicante

Vacances : les tests PCR réalisés à l’étranger ne seront pas remboursés

Le ministre de la Santé a rappelé que les tests PCR ou antigéniques, qui peuvent coûter plus de 100 euros à l’étranger, resteront à la charge des vacanciers.

Si vous avez programmé un départ à l’étranger cet été et que vous n’êtes pas à jour dans la vaccination, attention. Avant de partir et au retour, il vous faudra un test PCR de moins de 72 heures. Mais si ces tests sont gratuits en France, ce n’est pas le cas chez nos voisins européens.

Les prix varient de 40 à 190 euros, selon les pays et les établissements. Il est de 100 euros, par exemple, au Portugal et en Italie, 60 euros en Grèce, 113 euros en Croatie ou encore de 150 euros dans des laboratoires privés, en Autriche.

Une dépense qu’il va falloir peut-être prendre en compte dans votre budget vacances, d’autant plus qu’Olivier Véran a précisé ce jeudi dans les colonnes du Parisien que « celui-ci sera à votre charge » et ne sera pas remboursé par la sécurité sociale.

« Si nous avons fait le choix de les prendre à 100% depuis le premier jour, c’est pour garantir la protection des Français et des Françaises, ralentir l’épidémie et faire en sorte qu’il n’existe aucune barrière financière dans l’accès aux soins », justifie-t-il. Mais aux yeux des autorités, partir en vacances à l’étranger résulte d’une initiative personnelle, ce qui ne justifie pas un remboursement des tests PCR.

Des exceptions si urgence médicale

Il existe cependant une exception mais uniquement si la demande de test présente une urgence médicale. L’Assurance maladie précise en effet sur son site internet que seuls les tests « à caractère médical, urgent et inopiné » sont pris en charge et remboursés.

Si vous êtes en Europe, « les tests de dépistage à caractère administratif (obligatoires pour entrer sur le territoire de certains États), et les tests à caractère médical (présence de symptômes) sont pris en charge par l’assurance maladie française lorsqu’on doit réaliser un test immédiatement nécessaire » peut-on lire sur le site.

Mais il faudra présenté sa carte européenne d’Assurance Maladie (CEAM) au moment de la réalisation du test.

Si vous êtes hors de l’Europe, « les tests seront pris en charge à hauteur de 27 % du montant de la dépense dans la limite maximale d’un montant de 35 euros. Pour obtenir cette prise en charge, il convient d’envoyer à sa caisse d’assurance maladie à son retour sur le territoire français » précise l’Assurance maladie.

SOURCE : L’UNION.FR

Pour lire l’article, cliquez sur ce texte

Autres articles dans cette rubrique

Inscrivez-vous

Afin d’être informé régulièrement des nouveautés sur Topinfo Alicante

Nos partenaires

Devenez partenaire