Top Info Alicante

La ensaladilla rusa et son histoire

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

Salade russe ou ensaladilla rusa

la salade russe est reine et maîtresse de l’été. Fraîchement sortie du réfrigérateur, elle est sûrement sur la liste des grands plaisirs estivaux.

Contre toute attente pour les personnes qui croient que ce n’est qu’un mythe, il semble que toutes les recherches indiquent que la salade russe est vraiment russe.

Mais pourquoi s’appelle-t-elle russe ?

« La salade russe a été inventée en Russie par un homme nommé Olivier »

Il est vrai que dans de nombreux autres pays, la salade s’appelle Olivier au lieu de « russe » et il est vrai aussi que Lucien Olivier (1838-1883), un chef belge d’origine française, est devenu célèbre à Moscou grâce à cette salade. Profitant de la francophilie de la société tsariste , le jeune Olivier émigre en Russie pour commencer sa vie de chef de cuisine en ouvrant un restaurant de haute cuisine à Moscou.

La légende raconte que la salade Olivier a traversé les frontières aux mains des réfugiés russes et a conquis le monde.

Ce que Lucien Olivier a vraiment fait, c’est de modifier et vulgariser la version d’une salade qui était déjà inventée.

Les principaux ingrédients de la salade russe en général sont la pomme de terre cuite hachée mélangée à différents légumes, et tout cela mélangé à de la mayonnaise.

La version espagnole comprend du thon à l’huile d’olive, des carottes et des petits pois et un œuf dur haché. À certaines occasions, il est également courant d’inclure des barres de surimi hachées.

La salade russe est un plat courant également en Amérique latine, notamment en Argentine (où elle compte aussi des petits pois parmi ses ingrédients et même du poulet), au Costa Rica (dont la recette comprend des betteraves) ou au Pérou (qui comprend principalement des pommes de terre, des haricots verts, des carottes, betteraves et pois) .

Articles même catégorie