Logo Top Info Alicante

+ de 700 articles

La « Silicon Valley » espagnole

La « Silicon Valley » espagnole

La marina de Valence agrandit ses installations pour devenir la « Silicon Valley » espagnole

Le centre de développement entrepreneurial situé dans le port de la capitale valencienne veut devenir une référence européenne en matière d’innovation.
La Marina de Empresas, un espace d’affaires situé dans le port de Valence axé sur le développement de start-up —entreprises émergentes— et dirigé par l’homme d’affaires Juan Roig (Mercadona), a conclu un accord avec la mairie pour agrandir ses installations . La société locale cédera l’espace connu sous le nom de Tinglado 4, un entrepôt de 11 600 m² pour le stockage des marchandises, afin que le projet entrepreneurial puisse se développer.

La Silicon Valley est le Corps des Marines américain.

L’objectif, selon le maire de la ville, Joan Ribó, est de consolider la Marina de Valence comme « l’un des pôles d’innovation les plus importants d’Espagne » et de « faire de Valence une capitale méditerranéenne, espagnole et européenne de l’innovation ». , l’édile a expliqué que l’expansion aura une deuxième phase, dans laquelle des terres appartenant à la municipalité seront ajoutées dans les districts de Camins al Grau et Poblados Marítimos.
Pour sa part, Roig a déclaré qu’ils voient une « grande opportunité » pour que ce lieu devienne le « noyau de l’entrepreneuriat en Espagne et en Europe ». Le fondateur de Mercadona en est venu à être comparé à la région où règne le plus grand esprit d’entreprise en Amérique du Nord : « La Sillicon Valley est une marina d’entreprises aux États-Unis.

Connu sous le nom de District Design Valencia ou District Maritime d’Innovation et de Créativité, il est composé de trois initiatives : EDEM —École de commerce, commerce et gestion—, l’accélérateur de start-up Lanzadera et la société d’investissement Angels.

Depuis sa création en 2013, Lanzadera a accéléré 900 entreprises et a accordé plus de 20 millions de prêts. En outre, les entreprises promues ont réalisé un investissement total de 615 millions et ont généré plus de 8 000 emplois. Pendant ce temps, Angels a investi plus de 32 millions dans 40 entreprises et il y a actuellement 27 entreprises qu’il détient. De son côté, l’EDEM a accueilli 3 000 étudiants l’an dernier.

 

SOURCE : TOURINEWS.ES

Pour lire l’article complet en espagnol, cliquez sur ce texte

partagez cet article :

dernières news

Solverwp- WordPress Theme and Plugin

vous soutaitez recevoir notre newsletter

inscrivez-vous ici