Logo Top Info Alicante

Déja + de 800 articles

Salines de Torrevieja, nouveaux parcours à pied ou à vélo

saline de Torrevieja, parcours à pied et vélo

Salins lance de nouveaux parcours qui complètent le train touristique et les dégustations de sel et de poisson salé / Plus de 36 000 personnes visitent la filière saline chaque année depuis son ouverture à l’activité touristique en 2018.

 

Las Salinas de Torrevieja a ajouté un nouveau produit de loisirs avec des itinéraires guidés à pied ou à vélo. La conseillère pour le tourisme de la mairie de Torrevieja, Rosario Martínez, et la responsable nationale du tourisme de Salins Espagne, Ana Raquel López, ont présenté l’initiative, qui s’ajoute à celles déjà proposées par l’entreprise de sel, ce lundi. Un nouveau parcours proposé par Las Salinas en collaboration avec la Mairie et qui sera inauguré le samedi 10 décembre prochain (à pied) et le dimanche 11 décembre à vélo, tous deux à 9h00.

 

L’itinéraire commencera à l’intérieur de la porte de Las Salinas, dans la Calle Portalicos S/N, où une zone a été aménagée pour garer les vélos et accueillir les visiteurs. Les billets sont récupérés dans le magasin, mais une réservation préalable est nécessaire avec l’e-mail qui apparaît sur le site visitatorrevieja@salins.com ou les numéros de téléphone qui sont inclus dans les dépliants et également sur le panneau de trois mètres qui a été installé au entrée des salines

 

 

 

 

Le groupe minimum pour effectuer les deux itinéraires est de 5 personnes et l’itinéraire des deux a été adapté à la pratique de tous les types de public. Pour l’itinéraire cyclable, vous devez apporter votre propre vélo (casque obligatoire) et un âge minimum de cinq ans est recommandé pour suivre l’itinéraire balisé.

 

A pied ou en vélo
L’initiative est ouverte aux visites individuelles, entreprises, scolaires, associatives ou événementielles. Dans le cas des itinéraires à vélo ou à pied, il s’agit d’un itinéraire de 3,4 kilomètres, dans lequel vous pourrez visiter toute la zone industrielle, les usines « chimiques » abandonnées, le célèbre empileur ou « oiseau », les lacs roses, le cadre zone pour les bateaux artisanaux traditionnels, les montagnes de sel ou la récréation du départ du tour à vélo, pour revenir à la boutique que l’entreprise a installée à l’accès et au début de l’itinéraire.

 

SOURCE : INFORMACION.ES

Pour lire l’article complet en espagnol, cliquez sur ce texte

 

Solverwp- WordPress Theme and Plugin