"Art de vivre & infos pratiques"

Renaissance de la Cité de la Lumière d’Alicante en mai 2023

Cité de la Lumière à Alicante

Un nouvel élan pour l’industrie cinématographique et spatiale à la Cité de la Lumière

 

Onze ans après avoir été sanctionnée par Bruxelles pour des aides publiques illégales lors de sa construction, la Cité de la Lumière d’Alicante, un complexe industriel audiovisuel, est sur le point de renouer avec le succès en accueillant de nouveaux tournages de cinéma et en relançant son activité à l’échelle internationale. Ce renouveau tant attendu vient marquer un tournant décisif pour la Cité de la Lumière, qui s’apprête à retrouver son statut de pôle d’attraction pour l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel.

 

En mai, la Cité de la Lumière accueillera les premiers tournages de cinéma depuis sa réouverture. Parmi eux, une série espagnole et une production internationale de Netflix. Ces projets marquent non seulement le retour des tournages dans ce complexe industriel audiovisuel, mais aussi la diversité des productions qui choisiront désormais la Cité de la Lumière comme lieu de tournage.

 

De plus, une « grande production internationale » est prévue pour cet été, confirmant ainsi l’intérêt grandissant des professionnels du secteur pour le site. Cette annonce, faite par Ximo Puig, vient renforcer la confiance des acteurs locaux et internationaux dans le potentiel de la Cité de la Lumière pour redevenir un acteur majeur de l’industrie audiovisuelle.

 

La Cité de la Lumière a traversé une période difficile après la sanction de Bruxelles, mais ce renouveau témoigne de la résilience et de la détermination des acteurs impliqués dans ce projet. La reprise des tournages et l’attrait des productions internationales pour la Cité de la Lumière constituent un signal fort pour l’avenir du complexe et un gage de succès pour les années à venir.

 

En outre, la relance de la Cité de la Lumière aura un impact économique significatif sur la région d’Alicante, avec la création d’emplois et des retombées économiques directes et indirectes pour les entreprises locales. Les tournages et les productions audiovisuelles génèrent en effet un écosystème dynamique, bénéficiant à l’ensemble de la chaîne de valeur du secteur.

 

I. La Cité de la Lumière d’Alicante : un passé tumultueux

  1. La sanction de Bruxelles

En 2012, la Commission européenne a sanctionné la Cité de la Lumière pour avoir bénéficié d’aides publiques illégales pour sa construction, entraînant des années de fermeture et d’inactivité.

  1. Un redressement progressif

Le président de la Generalitat Valenciana, Ximo Puig, a annoncé lors d’une conférence intitulée « La Comunitat avance » que les plateaux du complexe sont passés « de la fermeture au fonctionnement » ces dernières années.

 

II. Le renouveau de la Cité de la Lumière : une reprise des tournages

  1. Les premiers tournages : une série espagnole et une production internationale de Netflix

En mai, la Cité de la Lumière accueillera les premiers tournages de cinéma depuis sa réouverture, avec une série espagnole et une production internationale de Netflix.

  1. Une « grande production internationale » en été

Ximo Puig a également annoncé qu’une « grande production » sera tournée dans les studios cet été, contribuant ainsi à « relancer » la Cité de la Lumière « à l’échelle internationale ».

 

III. Un impact économique et social positif

  1. Création d’emplois Selon le président valencien, la reprise des activités de la Cité de la Lumière devrait permettre la création d’environ 5 000 emplois dans les environs. Cela fournirait un coup de pouce significatif à l’économie locale et contribuerait à réduire les taux de chômage. Les opportunités d’emploi pourraient être trouvées dans divers secteurs, notamment la production cinématographique, le support technique et les rôles administratifs.
  2. Implantation d’une entreprise de microsatellites spatiaux Ximo Puig a également révélé qu’un accord sera signé prochainement avec l’entreprise PLD Space, spécialisée dans les microsatellites pour les applications spatiales. L’accord impliquera le déplacement du siège de l’entreprise du Parc d’affaires de Torrellano vers un terrain de 90 000 mètres carrés près de la Cité de la Lumière. Ce déménagement devrait faciliter la collaboration entre l’industrie du cinéma et le secteur spatial, ouvrant de nouvelles possibilités d’innovation et de développement technologique.
  3. Un nouveau pôle entrepreneurial Les installations centrales de PLD Space accueilleront 500 professionnels et, selon Puig, elles seront « la graine d’un nouveau pôle entrepreneurial ». Ce pôle devrait attirer d’autres entreprises et start-ups, favorisant l’innovation et la collaboration entre différentes industries. La synergie entre l’industrie du cinéma et le secteur spatial, ainsi que l’afflux de nouveaux talents, devraient probablement stimuler la croissance d’un écosystème entrepreneurial dynamique et diversifié dans la région.

 

La reprise des activités de la Cité de la Lumière d’Alicante représente un tournant majeur pour l’industrie cinématographique et spatiale dans la région.

 

Pour découvrir l’article en espagnol, c’est ici !

 

Relisez notre article précédent sur la Cité de la Lumière, en cliquant ici

Déja + de 1000 articles

Nos derniers articles

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux

Facebook
LinkedIn

Solverwp- WordPress Theme and Plugin

Pour recevoir notre newsletter

Inscrivez-vous ci-dessous !