Logo Top Info Alicante

Nice et Alicante : 50 ans de jumelage

NICE ET ALICANTE VILLES JUMELÉES DEPUIS 50 ANS

Une amitié de longue date entre Nice et Alicante…

L’avenue de Nice à Alicante ne porte pas son nom par hasard. Cela fait plus de 50 ans que Jacques Médecin et José Abad, anciens maires de Nice et Alicante, ont officialisé un jumelage. Les deux villes avaient un but commun : conserver, respecter et partager les richesses de leurs traditions et cultures dans un esprit d’entraide solidaire.

Une importante vague d’immigration pied-noir vers Nice et Alicante

Comment évoquer le jumelage entre Nice et Alicante sans parler de leurs histoires similaires ? En 1962, après l’indépendance de l’Algerie déclarée par les accords d’Evian, les deux villes du littoral méditerranéen connaissent une importante vague d’immigration pied-noir.

Oran, dès le XIXème siècle, pendant la colonisation française, avait accueilli de nombreux immigrés espagnols en provenance de Valence et d’Alicante. La ville avait connu un autre flux d’immigration pendant la guerre civile (1936-1939), avec les républicains espagnols.

En 1962, alors que l’Algérie prend son indépendance, 50.000 pieds-noirs d’origine espagnole migrent à leur tour vers l’Espagne, dont 70% à Alicante. La même année, ce sont 800.000 Français qui reviennent d’Algérie. Une importante communauté pied-noir se dirige vers la Côte d’Azur. Près de 40.000 d’entre eux sont rapatriés à Nice. Les deux villes méditerranéennes se placent en véritables terres d’accueil pour les pieds-noirs. Une histoire qui a son importance, car c’est François Bouayad, rapatrié oranais et conseiller municipal d’Alicante, qui a suggéré ce jumelage à l’origine.

 

SOURCE : LEPETITJOURNAL.COM

Pour lire l’article complet en français, cliquez sur ce texte

partagez cet article :

dernières news

Solverwp- WordPress Theme and Plugin

vous soutaitez recevoir notre newsletter

inscrivez-vous ici