Logo Top Info Alicante

Déja + de 800 articles

8 janvier, première mascletà (gros pétard) de l’année à Alicante.

mascleta à Alicante

La Fédération Fogueres de Sant Joan programme neuf tirs à la poudre à canon (mascleta).

Alicante va commencer l’année entre la poudre à canon.
Le dimanche 8 janvier, à côté du marché de Babel, la première mascletà de l’année sera tirée, ce qui donnera le coup d’envoi de l’année festive.

 

La société Pirotecnia Ferrández SL sera chargée de réaliser ce premier tir, qui contiendra plus de 90 kilos de poudre à canon, selon les indications de la Fédération Fogueres. La mascletà sera la première des neuf programmées avant la semaine officielle de la Fiesta fin juin, dans le cadre du programme « Pólvora tot l’any » (poudre à canon toute l’année).

 

La Babel mascletà se déclenchera sur la place Franklin Albricias, à côté du marché de Babel, et commencera à 14h00. Avant le tournage, les feux de joie et la caserne du secteur 2 organiseront un déjeuner populaire dans le cadre de l’événement.

 

Neuf mascletás avant les feux de joie

Le tournage sera le premier des neuf qui auront lieu avant la semaine des Bonfires. Les événements suivants sont programmés aux dates suivantes, bien que leur emplacement ne soit pas encore confirmé :

 

  • Dimanche 8 janvier, sur la place Franklin Albricias à 14h00
  • Dimanche 5 février.
  • Dimanche 5 mars.
  • Dimanche 23 avril.
  • Dimanche 14 mai.
  • Samedi 3 juin.
  • Dimanche 4 juin.
  • Samedi 10 juin.
  • Dimanche 11 juin.

 

Le président de la Fédération Fogueres de Sant Joan, Toñi Martín-Zarco, assure qu’ils continuent « avec l’initiative de porter de la poudre à canon à différents points d’Alicante ». De plus, il précise qu’ils « parlent aux bûchers et aux casernes de chaque secteur afin qu’ils puissent organiser des événements communs qui attirent les voisins et donnent de la visibilité à leur travail ».

 

Sans mascletà le soir du Nouvel An

La nouvelle des premiers mascletás de l’année survient deux semaines seulement après que le Département des festivals a confirmé que 2022 n’allait pas se terminer par un coup de feu le soir du Nouvel An, en raison du rapport de juin du ministère de la Culture dans lequel des mesures de sécurité étaient demandées. protection supplémentaire à la source pour pouvoir tirer les feux d’artifice à Luceros pendant les jours de feux de joie. De la Generalitat, ils ont fait remarquer que ni dans ce rapport ni à aucun autre moment il n’a été question d’interdiction, mais toujours de « mesures de protection » de la source. De plus, des sources du Consell indiquent que, alors que pour Hogueras le bipartisan a demandé un permis à la Generalitat, à cette occasion il ne l’a pas fait pour la veille de Noël et le réveillon du Nouvel An.

 

Les mascletás ne figuraient pas dans le calendrier des événements de Noël de la ville et ils n’ont pas eu lieu depuis trois ans, comme l’a rappelé le conseiller pour les fêtes, Manuel Jiménez. En 2020, ils n’ont pas été réalisés en raison de la pandémie et, en 2021, en raison de la restauration de la fontaine de Bañuls, qui a coûté 300 000 euros. De plus, en juin de cette année, les mascletás étaient sur le point de ne pas se tenir non plus à Hogueras, sur la place centrale d’Alicante. La raison en était le rapport susmentionné sur le patrimoine culturel valencien et l’adoption de mesures de protection de la fontaine Levante, qui exigeaient des mesures supplémentaires de la part du conseil municipal pour sauvegarder la sculpture et qui ouvraient la porte au déplacement du point de détonation.

 

Le deuxième week-end de l’année, en revanche, aura un mascletà, qui ouvrira un cycle avec huit autres coups qui auront lieu une fois par mois jusqu’en juin, lorsque quatre auront lieu avant les festivités des feux de joie plus leur propre compétition.

 

Lire l’article : c’est ici

Solverwp- WordPress Theme and Plugin