Top Info Alicante

Les hôpitaux de la province vaccinent sans rendez-vous pour accélérer la vaccination des plus de 50 ans

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les dernières évolutions des critères du ministère de la Santé en matière de vaccination amènent chaque service de santé à appliquer une norme différente en matière de doses de rappel. Une disparité des critères qui sème la confusion et la colère chez les usagers et l’impuissance chez les personnels de santé qui se font vacciner et qui doivent faire face à des centaines de plaintes quotidiennes.

Bien que les consignes sanitaires de lundi soient de ne vacciner que les plus de 60 ans sur rendez-vous, les personnes vaccinées avec AstraZeneca et Janssen, dans certains services de santé vaccinent sans rendez-vous les personnes qui ne remplissent pas ces conditions, notamment aux personnes dans la cinquantaine. de l’hôpital Sant Joan, où ces jours-ci au point de vaccination de masse installé dans la lucarne, des personnes sans rendez-vous viennent, même d’autres départements, pour recevoir leur dose.

Dans le cas de l’hôpital général d’Alicante, tel que rapporté par le personnel hospitalier, les personnes de plus de 50 ans qui souhaitent se faire vacciner se font vacciner sans rendez-vous. Du ministère de la Santé ils insistent pour que dans les points autorisés seules les personnes n’ayant reçu aucune dose du vaccin contre le covid soient vaccinées sans rendez-vous.

Le problème vient du changement de critères que la Santé a pris au cours de ces mois. Jusqu’à l’été tout le monde était vacciné sur rendez-vous aux points de vaccination de masse. Dans le cas de la ville d’Alicante, les deux départements partageaient la même « piste de vaccination », Ciudad de la Luz. A la fin de l’été, la vaccination sans rendez-vous a été ouverte pour rattraper les plus en retard et durant ces mois des points de vaccination gratuits ont été maintenus dans les zones commerciales et les espaces de masse pour les personnes qui n’avaient toujours pas de vaccination.

La situation s’est compliquée avec l’arrivée des rappels, qui ont été mis en Soins Primaires. Dans un premier temps, les personnes âgées pouvaient prendre rendez-vous avec une certaine agilité via l’application ou directement dans leur centre de santé. Parallèlement à cette campagne de rappel, les points de rendez-vous pour la première et la deuxième dose ont été maintenus.

SOURCE : INFORMACION

Pour lire l’article complet en espagnol, cliquez sur ce texte

 

Articles même catégorie