Les démarches pour prendre sa retraite

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Retraite Alicante

La décision est prise, vous voulez devenir résident en Espagne, parfait !

Mais quelle est la méthodologie pour que votre installation se passe bien et sans encombre…

Phase 1 : En Espagne

Lors de votre dernier séjour en Espagne vous en avez profité pour chercher votre prochain logement, faire votre NIE et ouvrir un compte bancaire. Si cela n’est pas fait reportez-vous aux différents articles les concernant.

Phase 2 : En France ou en Belgique

Le plus important est de prévenir vos différentes caisses de retraite et de leur fournir votre nouveau compte bancaire en Espagne et d’avoir fait votre carte européenne d’assurance maladie. Bonne nouvelle, vous allez recevoir vos pensions françaises exonérées de CSG-CRDS. Attention les caisses de retraite sont méfiantes, il vous faudra faire un certificat de vie (voir article) chaque année pour continuer à les percevoir.

Phase 3 : En Espagne

Vous voici installer dans votre logement pour profiter de la qualité de vie espagnole, mais bon, vous avez encore quelques démarches à faire pour être tranquille et serein.

En voici la liste :

  • Vous déclarer auprès de la mairie de votre résidence : Padron (voir article)

  • Vous déclarer auprès de votre consulat, cela vous permettra d’être informé et vous facilitera certaines démarches.

  • Vous inscrire à la sécurité sociale espagnole (voir article)

  • Faire votre demande d’un permis de résidence, le Certificado de Registro de Ciudadano de la Unión. Cette formalité s’effectue au commissariat de police. Au bout de 5 ans, vous pourrez demander le droit de séjour permanent.

Pas de panique, si cela ressemble à un parcours du combattant, ces démarches se font sans problèmes si vous parlez espagnol. Si ce n’est pas le cas, il est possible de vous faire accompagner par un avocat qui les fera pour vous. Certes, cela coûte un peu d’argent, mais pendant ce temps là vous profiterez de la mer et du soleil.

Phase 4 : En Espagne

Il vous faudra par la suite :

  • Immatriculer votre véhicule en Espagne si celui est français ou belge

  • Changer votre permis de conduire surtout si celui-ci est encore un trois volets

Articles même catégorie