Logo Top Info Alicante

Déja + de 800 articles

Le gouvernement prévoit que le corridor de l’hydrogène vert de l’UE traverse Alicante

corridor de l'hydrogène

Parcours du corridor de l’hydrogène

 

Le ministère de la Transition écologique inclut deux grands axes dans la liaison entre Barcelone et Marseille, dont l’un partira de Carthagène et traversera la province pour rejoindre le golfe de Gascogne et le nord-est jusqu’à Barcelone.

Le sommet européen qui s’est tenu à Alicante a scellé le macroprojet et il traversera Alicante. Le ministère de la Transition écologique prévoit que le premier grand corridor hydrogène vert de l’Union européenne traversera la province. Le département dirigé par Teresa Ribera a présenté le soi-disant H2Med à l’appel à projets d’intérêt commun pour recevoir un financement européen.

 

L’exécution du projet, selon des sources du ministère, fera de l’Espagne le premier hub d’hydrogène renouvelable au monde, en incorporant les premiers axes du réseau national qui reliera les centres de production d’hydrogène vert à la demande intérieure et les deux interconnexions international avec la France et le Portugal.

 

Promu par les gouvernements espagnol, portugais et français, H2Med comprend deux infrastructures transfrontalières, une entre Celorico da Beira (Portugal) et Zamora, et une autre, sous-marine, entre Barcelone et Marseille (France), qui sont promues par les transporteurs respectifs et les gestionnaires des systèmes gaziers : Enagás côté espagnol, REN côté portugais, et GRTgaz et Terega côté français.

 

Ces entreprises (TSO, pour son sigle en anglais) ont travaillé en coordination pour concevoir le H2Med et ont présenté il y a quelques jours leur candidature à l’appel PCI de la Commission européenne.

 

Dans le cas du raccordement avec le Portugal, chaque GRT s’est chargé de présenter la partie de l’interconnexion sur son territoire ; dans le cas de la connexion avec la France, les trois parties concernées l’ont fait conjointement.
L’Espagne a également soumis les premiers axes du réseau dorsal d’hydrogène vert à l’appel PCI, qui connectera les principaux centres de production d’hydrogène à la demande intérieure et, grâce aux deux interconnexions, à la demande du reste de l’Europe. L’un des axes traversera le golfe de Gascogne, le nord-est et la côte méditerranéenne, à partir de Carthagène, et l’autre l’ouest et le sud du pays (voir carte jointe).

 

Les projets spécifiques sont entre les mains d’Enagás, qui est le gestionnaire du système de gaz, « et des analyses détaillées n’ont pas encore été faites » pour déterminer combien et quelles municipalités de la province le corridor traversera, expliquent des sources du ministère. Bien sûr, « le système de gaz actuel sera utilisé autant que possible ».

 

 

SOURCE : INFORMACION.ES

Pour lire l’article complet en espagnol, cliquez sur ce texte

 

Solverwp- WordPress Theme and Plugin