"Art de vivre & infos pratiques"

Histoire : Quel est l’ancien nom de l’Espagne ?

immigrés en Espagne

L’Espagne, telle que nous la connaissons aujourd’hui, a connu une évolution fascinante de son nom au fil des siècles. Avant même que le mot « Espagne » ne résonne à travers les terres ibériques, la région portait le nom d’Iberia, un terme empreint d’histoire géographique et culturelle.

 

Remontons au XVIIIe siècle, une époque où les Bourbons ont unifié l’administration de l’Espagne, mettant ainsi fin à une ère où la péninsule ibérique était constituée de royaumes distincts. Cependant, bien avant cette unification, les Grecs et les Phéniciens avaient baptisé la région du nom d’Iberia, une référence notable à l’Èbre, un fleuve majeur qui serpentait à travers ces terres.

 

« Iberia » évoque ainsi le lien intrinsèque entre la géographie et le nom d’une contrée, une pratique courante dans l’Antiquité où les noms des États étaient souvent dérivés de caractéristiques marquantes de ces régions.

 

La transition de « Iberia » à « Hispania » s’opère sous l’influence des Phéniciens et des Romains. Le terme « Hispania » traduit l’idée d' »Occident de l’Ouest » ou « Pays de l’Ouest », soulignant la position géographique occidentale de l’actuelle Espagne. Cependant, une autre interprétation suggère que « Hispania » pourrait découler de « I-span-ya », attribué par les Phéniciens en raison de la présence significative de forges sur le territoire.

 

Les Phéniciens, attirés par la richesse des ressources locales telles que les mines, les lapins, les damans, ont nommé la région « I-span-ya » – la « Contrée des Forges ». Cette dénomination reflète l’importance des activités métallurgiques dans la région, un élément clé de son identité à l’époque.

 

Quant à l’année où l’Espagne a officiellement adopté son nom actuel, « Espagne », cela s’est produit au XVIIIe siècle, pendant l’époque des Bourbons. Auparavant, la péninsule ibérique était composée de plusieurs royaumes distincts, dont le Royaume de Castille, le Royaume d’Aragon, le Royaume de Galice, et bien d’autres. Énumérer tous ces royaumes pour désigner la région était une tâche fastidieuse jusqu’à ce que les décrets de « Nueva Planta » émis entre 1707 et 1716 par le roi Philippe V, le premier monarque bourbonien espagnol, modifient l’organisation territoriale du pays.

 

Grâce à ces décrets, l’Espagne a été libérée de la nécessité de mentionner tous ses royaumes à chaque référence. Désormais, le terme « España » ou « Espagne » devenait le symbole d’une nation unifiée sous les Bourbons, marquant un chapitre nouveau dans l’histoire du pays.

Ainsi, le nom de l’Espagne est bien plus qu’une simple étiquette, il est le reflet d’une riche histoire où la géographie, la culture, et les événements politiques ont façonné l’identité d’une nation au fil des siècles. De l’Iberie aux forges de l’I-span-ya, jusqu’à l’Espagne unifiée des Bourbons, chaque nom porte en lui les échos d’une époque révolue et les promesses d’un avenir à venir.

Déja + de 1000 articles

Nos derniers articles

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux

Facebook
LinkedIn

Solverwp- WordPress Theme and Plugin

Pour recevoir notre newsletter

Inscrivez-vous ci-dessous !