Topinfo Alicante

Toutes les infos et bons plans sur Alicante et sa province

Exposition “De profundis” : Bacon et Freud à la Fondation Bancaja

L’exposition “De profundis”, présentée par la Fondation Bancaja, propose aux visiteurs d’explorer les oeuvres de deux figures majeures de l’art du XXème siècle, Francis Bacon (1909-1992) et Lucian Freud (1922-2011). 

L’exposition rapproche et confronte l’univers de ces deux artistes, qui étaient aussi amis dans la vie, à travers une cinquantaine de tableaux provenant de la Galerie Marlborough et de collections privées, de photographies et de documentaires. La solitude, l’isolement, l’angoisse devant la fuite du temps, la dégradation physique, sont des thèmes qui hantent les deux hommes et se retrouvent inlassablement dans leurs toiles.

Francis Bacon peint des visages déformés et des corps torturés. Il traque et débusque la figure dans ses formes les plus exaspérées pour atteindre à l’immédiateté de la sensation visuelle. Une même tension émotionnelle se dégage des œuvres de Lucian Freud, petit-fils du père de la psychanalyse. Par la surexposition de certaines parties du corps et le traitement de la chair sans artifice, Freud met en lumière la violence du réel, sa crudité, sans s’interdire pour autant une distanciation ironique, en particulier dans ses portraits.

Freud et Bacon se sont rencontrés en 1945 grâce au peintre Graham Sutherland. Comme le rappelle la commissaire d’exposition Belén Herrera, l’influence était réciproque, mais c’est surtout Bacon qui a été un maître pour Freud dans “la manière de montrer les émotions”.  Freud dira d’ailleurs de Bacon qu’il est “l’homme le plus intelligent et le plus sauvage” qu’il ait jamais rencontré. Un exemple très concret de cette influence, selon Herrera, est l’utilisation chez Freud d’un pinceau plus épais à partir de la fin des années 1950. Une évolution personnelle qui doit donc beaucoup à l’influence de Bacon mais qui n’empêche pas les deux hommes de se brouiller à partir des années 1970 – Freud tentant d’arracher son ami de l’emprise de l’alcool en même temps qu’il rencontre des difficultés économiques.

Les points communs entre les deux artistes ne doivent pas occulter le caractère singulier, unique, de leurs œuvres. Si Bacon travaille à partir des photographies, Freud, lui, préfère s’isoler de très longues heures dans son atelier en un huis-clos, un corps à corps avec les modèles qui posent pour lui. Il privilégie de plus en plus l’allure du tout et délaisse le soin des détails qui définissait son œuvre de jeunesse. Son couteau à peindre et les poils durs de sa brosse accentuent la rudesse du trait, la marbrure des corps qui se manifestent désormais dans toute l’insolence de leur carnation. Ce style fragmenté exprime de mieux en mieux l’essentiel et en fait, à n’en pas douter, l’un des plus grands peintres du XXème siècle à l’instar de son ami britannique.

 

Infos pratiques

Du 28/05/2021 au 05/09/2021

Adresse

Fundación Bancaja

Plaza de Tetuán, 23 ,Valencia (Valencia)

Horaires

Du mardi au dimanche : de 10h à 14h et de 16h30 à 20h30

Jours fériés : de 10h à 14h et de 16h30 à 20h30

Tarifs 

Adultes : 5 euros

Prix réduit : 3 euros (retraités, sans-emplois, étudiants de 13 à 26 ans, personnes présentant une diversité fonctionnelle)

Gratuit pour les moins de 12 ans

Guichet (23 plaza Tetuán) : chaque entrée donne accès à l’ensemble des expositions proposées à la Fondation Bancaja.

Visites guidées : visitasguiadas@fundacionbancaja.es

 

Par Paul Pierroux-Taranto | Publié le 02/06/2021 à 12:29 | Mis à jour le 02/06/2021 à 15:19
Photo : Francis Bacon (1964)
SOURCE : LEPETITJOURNAL.COM

Autres articles dans cette rubrique

Inscrivez-vous

Afin d’être informé régulièrement des nouveautés sur Topinfo Alicante

Nos partenaires

Devenez partenaire