Top Info Alicante

Découvrez les célébrités de la Communauté Valencienne : Paco Ibáñez

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paco Ibáñez est un chanteur espagnol, engagé et libertaire, né à Valence en Espagne le .

Il est le frère cadet de l’acteur et scénariste Roger Ibáñez.

Il a interprété les chansons de Georges Brassens en espagnol, traduites par Pierre Pascal.

Son père Manuel Ibáñez, originaire de Valence, est ébéniste et sympathisant anarchiste. Paco passe sa petite enfance à Barcelone, puis la famille est obligée de fuir vers la France pendant la Guerre d’Espagne en 1937. Pendant la Seconde Guerre mondiale, son père est arrêté par la police du Régime de Vichy et incarcéré dans le camp de concentration d’Argelès-sur-Mer, comme de nombreux républicains espagnols.

La mère Josefa Gorostidi, d’origine basque, et ses quatre enfants retournent au Pays basque espagnol, où ils se cachent dans la famille. En 1948, ils passent clandestinement la frontière pour retrouver le père à Perpignan. En 1951, Paco, à qui son père a fait apprendre la musique, « monte » à Paris, il y rencontre la chanteuse Carmela (Carmen Requeta) qu’il va accompagner à la guitare pendant huit ans. En effet, il a commencé en 1952 à étudier la guitare, il assiste aux cours de la Schola Cantorum, qu’il continuera avec le guitariste classique Andrés Segovia. Il participe également à un trio réputé de musique sud-américaine avec Jesús Rafael Soto et Carlos Cáceres Sobrea, ils sont, de 1954 à 1961, des habitués de l’Escale et du Chat qui pêche, au Quartier latin, à Paris3.

En 1958, une amie de Paco,(pour conserver l’anonymat de son ami, nous l’appellerons Béa.J) et de Pierre Pascal fait écouter à Salvador Dalí une maquette du disque de Paco contenant quelques chansons de Federico García Lorca et Luis de Góngora. Après l’écoute, Dalí demande à voir le « muchacho » qui a enregistré ces chansons. Lorsque les deux artistes font connaissance, ils ont l’idée d’illustrer la pochette avec un dessin réalisé par le peintre. C’est ainsi que Paco entame une étroite relation, non seulement avec le monde de la poésie et de la littérature en général, mais aussi avec les arts plastiques1.

Articles même catégorie