Le champagne Dom Pérignon s’installe à Denia

Facebook
LinkedIn
quique_dacosta_denia_topinfoalicante

Champagne Dom Pérignon

Dom Pérignon ouvre son premier espace en propre en Espagne à Quique Dacosta : 4 000 euros le menu
Dom Pérignon, la marque du conglomérat de luxe français LVMH qui produit le champagne le plus cher au monde, vient d’ouvrir son premier espace en Espagne et a choisi le restaurant Quique Dacosta à Dénia, trois étoiles Michelin et fer de lance de la proposition gastronomique du célèbre chef d’Alicante d’origine Manchego.

Il s’agit d’un espace exclusif au sein du restaurant, pour lequel Dacosta et LVMH ont souhaité collaborer avec l’entreprise de pierre frittée de Castellón Neolith (fondée par la famille Esteve de Novelda, anciennement de Levantina, et récemment acquise par le fonds de capital-risque CVC), qui a « habillé » le salon Plénitude 2 d’une grande table polygonale réalisée avec le modèle Abu Dhabi White comme élément central, d’une capacité de 20 personnes.

Plans de Dom Pérignon

Les plans de Dom Pérignon sont d’ouvrir plusieurs de ces propres espaces dans des restaurants renommés dans les mois à venir, de sorte que l’expérience à Dénia servira de pierre de touche. L’idée est de créer une expérience complète dans laquelle le nouveau champagne Plénitude 2, issu du vieillissement supplémentaire d’une petite réserve des meilleurs crus de la “maison” française, est associé aux meilleurs plats des chefs qui animent ces salons.
Le menu Plénitude 2 qui est déjà servi chez Quique Dacosta, inspiré de sa nouvelle proposition ‘Cooking beauty’ (présentée il y a quelques semaines) se compose de six plats et comprend une bouteille de champagne qui sert de fil conducteur, au prix de 4 000 euros pour deux personnes. Une deuxième proposition plus accessible à également été créée, 865 euros pour deux personnes avec une bouteille Dóm Pérignon Vintage.

La participation de Neolith complète cet espace permanent exclusif, pour unir le dialogue gastronomique du chef et du champagne aussi avec la surface sur laquelle il est servi. Oliver de la Rica, CMO de Neolith, souligne en ce sens que « ce projet marque un avant et un après dans le monde de la gastronomie de luxe ; la sculpture des pauses de table devient un élément essentiel de ce voyage gastronomique offrant une expérience holistique ».

SOURCE : ALICANTEPLAZA.ES

Pour lire l’article en espagnol, cliquez sur ce texte

 

Articles même catégorie