"Art de vivre & infos pratiques"

10 détails pour séduire votre prochain locataire

Séduire les locataires

Vous voulez louer votre bien ! Comment séduire votre prochain locataire ?

 

Instabilité, précarité de l’emploi, hausse des prix des crédits immobiliers… Les raisons sont nombreuses et variées qui peuvent conduire à choisir la location comme solution résidentielle, une décision qui implique locataires et propriétaires. S’il est vrai que dans les grandes villes où la demande dépasse l’offre, ce sont les locataires qui, en général, doivent conquérir les propriétaires, il n’en est pas moins juste de dire que ces derniers doivent aussi être partie prenante lorsqu’il s’agit de séduire propriétaires potentiels.

 

1. Une publicité soignée
Bien que la sagesse populaire dise qu’une image vaut mille mots, la vérité est qu’une annonce bien écrite est essentielle. Un texte bref mais attrayant est la première occasion pour un propriétaire d’éveiller la curiosité des locataires potentiels au-delà de ce que l’œil peut leur montrer à travers une photographie. Bien sûr, même si les euphémismes peuvent être une accroche -remplacer le petit appartement par « idéal pour couple » ou minimiser le bruit du voisinage par un « quartier animé » est tentant- n’en abusez pas et, surtout, l’information doit être vérité

 

2. Bonnes photos
Prendre de bonnes photos est, comme nous l’avons dit, une autre des formules les plus efficaces pour provoquer le coup de foudre chez les locataires. Mais pour que cela se produise, vous devez prendre soin de chaque détail. Parmi ses multiples techniques, le home staging propose de créer des scénarios dans lesquels les locataires potentiels peuvent s’imaginer dans leur quotidien. Une table dressée dans la salle à manger, un petit-déjeuner sur un plateau au lit, quelques bougies allumées dans la salle de bain… Bien que si vous n’avez pas l’intention d’aller jusque-là, l’essentiel est de veiller à ce que les espaces soient dégagés et, si possible, dépersonnalisé. .

 

3. Pas de demi-mesure
Meublé ou non meublé ? C’est la grande question que se posent de nombreux locataires mais, dans tous les cas, ce qu’il faut éviter, c’est de louer son bien en semi-meublé. Le motif? Beaucoup de gens préfèrent acheter (ou ont déjà) leurs propres meubles pour donner un style personnel à leur maison et avoir d’autres pièces dans la maison peut être un handicap. Dans tous les cas, vous pouvez toujours être flexible et proposer de les retirer au cas où ils ne seraient pas nécessaires.

 

4. Une décoration cosy
Si vous décidez de louer votre logement avec meubles et décoration inclus, un autre détail que chaque propriétaire doit prendre en compte pour séduire le locataire est que la proposition doit être aussi neutre qu’accueillante. Oubliez de faire une maison en patchwork avec de vieux meubles sans aucun attrait. Si vous voulez captiver de potentiels locataires, mieux vaut miser sur des pièces fonctionnelles -même si elles sont bon marché-, aux lignes modernes et au détail bizarre, des plantes à une composition florale, en passant par quelques vinyles décoratifs, par exemple.

 

5. Tout est propre et en ordre
Toute personne qui entre pour vivre dans une maison, qu’elle soit neuve ou d’occasion, possédée ou louée, effectue un nettoyage en profondeur. Cependant, montrer la maison propre et rangée au moment de la visite est un aspect fondamental pour que vos locataires potentiels maintiennent leur ferme détermination à louer la maison. Sinon, vos efforts pour faire une annonce soignée et quelques bonnes photos risquent d’être vains.

 

6. Entretien, clé
Quelque chose de similaire se produit avec la maintenance. Personne n’aime arriver dans une maison et constater qu’une prise ne fonctionne pas, que la citerne perd de l’eau ou que la corde du store est endommagée. Si vous allez louer votre maison, n’oubliez pas de pratiquer un bon entretien de la propriété.

 

7. Maintenir une bonne communication
Être clair et sincère est le meilleur moyen d’établir une relation de confiance avec des locataires potentiels. Il ne s’agit pas de transiger avec des approches qui n’ont que peu ou rien à voir avec vos intentions, mais plutôt d’adopter une attitude conciliante qui pose les bases d’une bonne relation avec ceux qui pourraient devenir vos locataires.

 

8. Flexibilité dans les horaires
Être conscient des besoins que les locataires peuvent manifester est une autre question qu’un propriétaire doit considérer. En ce sens, être flexible lorsqu’il s’agit, par exemple, de commencer à porter des choses au sol, peut vous rapporter des points.

 

9. Un contrat clair et concis
Quoi qu’il en soit, tout petit détail doit figurer dans le contrat qui, en revanche, doit être le plus clair et le plus concis possible. L’accord scellera l’engagement des deux parties mais, pour arriver à sa signature, une attitude bienveillante peut également vous aider lorsqu’il s’agit de lever d’éventuels doutes des locataires.

 

10. Mettez-vous à leur place
Ce n’est pas votre maison mais ce sera sa maison. C’est le mantra que chaque propriétaire doit répéter pour convaincre un locataire potentiel. Il s’agit de faire preuve d’empathie avec ceux qui, pour le temps convenu par les deux parties, deviendront résidents de la propriété. Penser à ce que nous aimerions trouver dans une maison de location ou à la relation que nous aimerions avoir avec le propriétaire sont des questions qui peuvent aider à sympathiser avec l’autre partie et, en fin de compte, les faire décider de notre maison.

 

 

SOURCE : PISOS.COM

Pour lire l’article complet en espagnol, cliquez sur ce texte

 

Déja + de 800 articles

Nos derniers articles

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux

Facebook
LinkedIn

Solverwp- WordPress Theme and Plugin