"Art de vivre & infos pratiques"

Le tourisme clôture son meilleur Noël après la pandémie grâce aux touristes étrangers

Alicante et la Costa Blanca affiche "complet" pour le pont du mois d'août

6 000 millions dépensés sur la Costa Blanca pour le tourisme international

 

L’aéroport d’Alicante-Elche termine l’année avec 13,5 millions de passagers, 90% des passagers en 2019.

 

Le secteur du tourisme a dit adieu aux fêtes de Noël quasi identiques à celles de la pré-pandémie mais affronte le reste du mois de janvier et février marqué par l’incertitude, et le reste de l’année n’est pas très clair car la hausse des prix ne stop, circonstance qui conditionnera l’année. Dans l’ensemble, les résultats de ce 2023 et plus particulièrement du dernier mois ont été spectaculaires par rapport à 2020 et 2021. La dernière nuit de l’année 2022 n’a pas déçu. Le taux d’occupation des hôtels a atteint 85,4% dans la province d’Alicante, un chiffre encore plus élevé que les prévisions qui prévoyaient un chiffre de 83,1%. C’est un record très positif qui ramène l’occupation à des chiffres presque égaux à ceux de 2019 (seulement 2,7 points en dessous), où un chiffre de 88,1% avait été atteint.

 

Dans tous les cas, les tristes chiffres des deux années précédentes en pleine pandémie ont été dépassés. En 2020, le couvre-feu du réveillon du Nouvel An était à minuit et a presque complètement frustré les réservations, tandis qu’en 2021, le chiffre provincial s’est satisfait d’un modeste 57,9%, selon les données de l’association de l’hébergement touristique. Par municipalités et zones, à la fin de l’année, la ville d’Alicante a atteint 85,5% et Playa de San Juan 98,6%. Des données très exceptionnelles ont également été atteintes à Xàbia (97,1%) ou à Santa Pola (92,0%). De bons records sont également trouvés à Sant Joan d’Alacant et Mutxamel (82,3%) ou Guardamar del Segura (73,1%). Les établissements couverts ont atteint 57,5 ​​%. Benidorm a rempli les hôtels ouverts.

 

Là où la reprise est un fait, c’est à l’aéroport d’Alicante-Elche, qui clôture l’année, en l’absence de données officielles, autour de 13,5 millions de passagers, 90% des 15 millions en 2019, la meilleure année de l’histoire du terminal.

 

SOURCE : INFORMACION.ES

Pour lire l’article complet en espagnol, cliquez sur ce texte

 

Solverwp- WordPress Theme and Plugin