Topinfo Alicante

Toutes les infos et bons plans sur Alicante et sa province

Histoire et légende du château de Santa Barbara

C’est l’emblème de la ville d’Alicante par excellence. Une forteresse surélevée à 200 mètres de la côte avec une valeur historique incontestable et qui permet de profiter de vues panoramiques exceptionnelles. Le château de Santa Bárbara, érigé au sommet du mont Benacantil, doit son nom au 4 décembre 1247, le jour de la fête du saint, les troupes de l’infant Alfonso de Castilla s’emparèrent de l’ancienne forteresse musulmane.

À son passé remarquable, la force d’Alicante s’accompagne également de traditions et d’histoires populaires qui continuent d’être entendues au fil du temps. Selon la légende, alors que les musulmans dominaient les terres d’Alicante, un calife régnait sur la ville. Parmi tous ses enfants, il était particulièrement fier de sa fille Cántara. En raison de sa beauté, il n’était pas sans prétentions, bien que deux seulement aient bénéficié de l’approbation du père : Almanzor, un général de Cordoue et un jeune noble nommé Ali.

Le calife proposa un défi pour choisir un candidat. Almanzor partit pour l’Inde à la recherche de soies et d’épices riches. Ali choisi de créer un fossé transportant de l’eau de Tibi à la ville. Le premier est revenu avec succès et le calife, impressionné, lui donna la main de sa fille. Quand Ali a appris la nouvelle, il se jeta au fond d’un ravin. L’impact de son corps ouvrit la terre en deux, produisant une eau miraculeuse.

Cántara, connaissant la fin triste d’Ali, se rendi dans la Sierra de San Julián, où elle se jeta également dans le vide. Le calife est mort de chagrin. On dit que depuis lors, son visage a été marqué à jamais sur le mont Benacantil et que les habitants, bouleversés par cette histoire d’amour, ont décidé de changer le nom de la ville en rejoignant le nom des deux amoureux : Ali et Cántara.

Déclaré Monument Historique Artistique National, le château de Santa Bárbara est divisé en plusieurs enceintes, différentes selon la période de domination : arabe (maison du gouverneur, Garita de la Campana, caserne des ingénieurs, bastion de Mina, tour Matanza), Chrétien-médiéval (Cuartel de Felipe II, 

SOURCE : https://www.comunitatvalenciana.com/fr/laissez-vous-guider/histoire-et-legendes-du-chateau-de-santa-barbara-de-alicante

Autres articles dans cette rubrique

Inscrivez-vous

Afin d’être informé régulièrement des nouveautés sur Topinfo Alicante

Nos partenaires

Devenez partenaire