Top Info Alicante

Des rues d’Alicante porteront des « Ninots » sur les conteneurs

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les ninots représentatifs d’une mariée d’Alicante et d’un zaragüell, originaux de Federico Molinero et Adrián Alcaraz, respectivement, placés sur deux récipients en verre, sensibiliseront la Plaza del Ayuntamiento à la nécessité du recyclage. Cette initiative fait partie de la campagne « La plantà de Ecovidrio con los artistes foguerers » soutenue par le ministère des Fêtes et de l’Environnement, le ministère de la Transition écologique, la Fédération des Fogueres, la Guilde des artistes des feux de joie et Ecovidrio.

La Mairie d’Alicante attribue à chacun des artistes choisis par le jury le lieu où ils placeront leurs propositions environnementales.

Le Conseil du Parti, dirigé par Manuel Jiménez, a assigné à chacun des douze artistes choisis par le jury le lieu où ils déposeront leurs propositions environnementales du 17 au 27 juin.

– Fonds Saco de l’Explanada (intersection avec la Rambla). Francisco Javier Sierra représente Mère Nature qui nous invite à recycler et à respecter l’Environnement.

– Avenida de la Estación (devant le Palais Provincial). Eliot García met en scène une femme, Alicante, une ville qui sourit en voyant que le souci du recyclage augmente.

– Place de la Montanyeta. Javier Gómez Morollón façonne un vieil homme qui veille au respect du recyclage avec la devise « Vous ne jouez pas avec l’avenir de mes petits-enfants ».

– Place Ruperto Chapí. Sergio Gómez donne de l’importance à Mère Nature, qui rappelle la beauté de l’arc-en-ciel représentant la lumière du soleil reflétée dans l’eau d’Alicante.

– Place Sénèque. Alejandro López modélise une figure humaine qui serre la planète Terre sur ses genoux et dénonce la fonte des pôles et la montée du niveau des mers.

– Postiguet-Plaza del Mar. Juan Alberto Navarro fait allusion à Mère Nature qui enseigne la pratique du recyclage à son petit.

– Place du 25 mai. Roberto Climent met en garde contre la nécessité de recycler. Il le fait avec une composition surréaliste dans laquelle un oiseau plane au-dessus de bouteilles.

– Avenida de Óscar Esplá. José Manuel Felíu représente la Nature sous la forme d’une femme. Sables et écorces végétales ornent la composition.

– Avenue Federico Soto. Sergio Guijarro insiste, avec une drôle d’horloge comme ninot, sur l’importance des horaires de recyclage.

– Place Gabriel Miró. Alejandro Cano a façonné une Nymphe des mers qu’il invite à recycler.

 

Les conteneurs commenceront à être installés à partir de 20h00 le 16 juin. Ces tâches devront se terminer à 8h00 le jeudi 17 juin et se poursuivront jusqu’à 8h00 le lundi 28 juin.

Le conseiller Manuel Jiménez assure que « ces douze conteneurs seront situés dans certaines des rues, places et points stratégiques les plus importants d’Alicante car, en plus d’être les plus visités, ils contribueront à remplir ces jours de feu de joie d’une atmosphère festive ».

Le jury qui a choisi les artistes était composé des conseillers Manuel Jiménez et Manuel Villar, le président de la Federació de Fogueres, Toñi Martín-Zarco ; le maître principal de la guilde des artistes de feu de joie, Joaquín Rubio; la Bellea del Foc, Isabel Bartual ; José Luis Magro, directeur marketing d’Ecovidrio, et Meritxel Fernández, directeur artistique de la société KLIPERDVILA.

SOURCE : ALICANTEPRESS.COM

pour lire l’article en espagnol, cliquez sur ce texte

PHOTO WEB : https://hogueras.com/

 

Articles même catégorie